Scopéli, petite histoire autour du nom

By 23 mars 2017Nos actualités

Le nom Scopéli commence à faire son chemin dans les têtes des habitants de l’agglo, dans les médias, dans les autres projets de supermarché coopératif. Mais d’où vient le mot Scopéli ? Pourquoi Scopéli ? Nathalie Carré, l’inventeuse, raconte.

Elle a tout d’une grande ! Une grande brune, blagueuse et sérieuse à la fois, généreuse surtout. Nathalie Carré a travaillé 17 ans à Toulouse, une mutation familiale en 2012 l’amène sur la région nantaise. Pour installer son agence la jeune graphiste trouve un soutien à l’Ouvre-boîte 44. Ainsi naît le Studio Carré Vert, un studio qui se plie en quatre pour votre communication.

Un métier choisi pour l’amoureuse du dessin dont on retrouve la consciencieuse rigueur dans les traits de son site internet : Le Studio Carré Vert, c’est zen, sobre, tourné dans une démarche d’amélioration permanente. La demande du client est satisfaite dans le fond, la forme et surtout le format. Le format sera optimisé grâce aux mille astuces de Nathalie, sa palette d’outils et son expérience de graphiste indépendante : logo, charte graphique, magazine, rapport d’activité, plaquette, affiche, dépliant, signalétique… sont travaillés en Eco-conception pour respecter l’environnement : cela passe par une utilisation raisonnée des encres d’impression, les astuces de pliage des documents…

Mais Scopéli alors…vous voulez tout savoir ?

« Tout a commencé au mois de mars 2016. Frédéric Ratouit que j’ai rencontré à l’Ouvre boites 44 m’envoie un mail, en objet « j’ai un nouveau projet, en serais-tu ? » Tellement nouveau, qu’il ne fallait pas en parler, j’avoue que c’était difficile pour moi de me taire sur un sujet que justement l’on a envie de partager ! Lors de notre rencontre, Fred m’a glissé les premières idées du projet afin que je puisse comprendre le but du futur supermarché coopératif et surtout lui trouver un nom. J’ai même assisté à une des premières réunions ouvertes avant même que le nom ne soit définitivement adopté. »

En fait Gilles et Fred avaient cogité et étaient ravis de leur première trouvaille, jeu de mots évocateur d’une série TV américaine des années 1980 : élan, aventure, bonne cause… « Super coop terre ».

Nathalie trouve l’idée originale mais apprenant que l’implantation géographique pouvait être Bouguenais à deux pas de l’aéroport, elle refroidit les ardeurs : « Je leur ai dit que ce n’était pas forcément de bon goût, car on risquait de l’associer à Airbus, à une image industrielle. Dommage pour une scop ! »

Nathalie  démarre ses recherches en étudiant le projet. Cerner le sujet, l’associer à un maximum de mots-clés sur 5 axes : 1 : faire-action-participatif / 2 : alimentation saine / 3 : respect de l’environnement /4 : proximité-produits locaux / 5 : accessible à tous.  Tous les ingrédients sont dans la moulinette, et dans la tête de Nathalie ça brasse, trie, mélange, tamise, chante. De jour, de nuit elle cogite le MOT, Le Mot léger, fluide, passe-partout, unique et dynamique.

Nathalie vit des nuits qui portent conseil, créatives et productives : « Un matin je me suis réveillée, je le tenais, le nom était Scopéli. L’association de Scop et l’idée d’un supermarché différent, qui donne des ailes Eli. Le son portait bien l’idée, en douceur d’un supermarché sympa. Une belle sonorité qui me plaisait bien ; et puis l’équipe a voté pour. Voilà j’espère qu’il vous plaît aussi, je vous l’offre ! ».

Merci Nathalie de ce joli nom qui intriguait. Effectivement il donne des ailes au projet, il fédère et enchante.

Article écrit par :

Caroline « gourmande d’expériences solidaires, jongleuse de mots sans prétention, je croque la vie parce c’est bon pour la santé. Scopélimane par conviction coopérative ! »

Leave a Reply