Pas à pas, construire un projet auto-géré…

Le projet SCOPELI se trouve à la jonction d’enjeux en termes d’alimentation durable, de citoyenneté active et de mixité sociale.

La singularité de SCOPELI, supermarché coopératif et participatif, repose sur les principes suivants :

Les membres (coopérateurs) sont parties prenantes des organes de gouvernance et de décisions. Pour autant, nous savons que nos coopérateurs, en fonction du temps qu’ils disposent, de leurs choix, s’investiront de manière différente dans le projet.
Nous ne recherchons pas le consensus pour avoir le plus possible de coopérateurs – clients ; nous visons 2 000 coopérateurs – fin 2016 – à fin de lancer le projet pour une ouverture souhaitée fin 2017.

Nous avons bien conscience que la gouvernance à mettre en place n’existe dans aucun manuel. Pour chaque étape, nous devrons définir les bases les mieux adaptées, par tâtonnements successifs, en étant humble et en acceptant de revoir et d’améliorer les dispositifs.

Pour la phase préparatoire, nous avons convenu que le groupe de coordination (5 à 8 personnes acceptant de consacrer  de 1/3 à ½ temps) sera chargé d’impulser la dynamique, le recrutement et la mise en place du « supermarché ».

Deux premiers groupes ont été créés avec les premiers adhérents, ils ont commencé rapidement à se structurer et engager des actions concrètes, ils ont vocation à se diviser et à se spécialiser avec de nouveaux membres et de nouvelles compétences.
Pour cette phase de démarrage, nous allons essayer de réunir l’ensemble des adhérents régulièrement et faire que les groupes de travail se dotent de 2 personnes non membres du groupe de coordination (homme/femme, si possible) pour participer au groupe de coordination élargi : Groupe de gouvernance.

Nous réfléchissons aussi pour mettre en place des outils informatiques afin de communiquer en ligne entre les réunions de travail. Ce sont des outils que nous devons tester car cela modifie nos façons traditionnelles de travail.

Pour la prochaine étape, à court terme, nous souhaitons atteindre 300 premiers adhérents – ambassadeurs à la fin de l’été dont certains accepterons d’être actifs dans les groupes de travail que nous allons restructurer à la rentrée 2016.

Chaque fois, nous devons veiller à être accueillant, tolérant et bienveillant.

Objectif d’ouverture fin 2017

avec 2500 coopérateurs à minima… et vous ?

Nous rejoindre